Service environnement

La Rue du Prunier (le service tri /traitement)

La plate-forme de traitement des encombrants ménagers « bi et tri matières » procède au démantèlement sélectif des encombrants ménagers (matelas, canapés, sommiers, convertibles, meubles, équipements divers, accessoires, etc.) et à l’orientation vers les filières déchets réglementaires.

Le site accueille également

  • Notre service déchetterie – recyclerie – ressourcerie (gardiens de déchetteries et agents valoristes de ressourceries), prestations assurées auprès de collectivités territoriales dans le cadre de marchés et partenariats publics.
  • Un atelier de réparation de box-palettes métalliques (utilisées dans l’industrie et le transport)
  • Production et commercialisation de briquettes de bois compressé et d’allume-feu.

Espoir se doit d’être dans cette logique des emplois à proposer. Tout être, même le plus « cassé », dispose en lui d’un savoir-faire par lequel il entre dans « l’échange » avec les autres. Ce qui est proposé a aussi à voir avec la protection de la nature et avec le développement respectueux du futur.

Covid-19 : en accord avec les dernières mesures gouvernementales, l’association Espoir maintient

  • L’accueil physique à l’accueil de jour du Service d’Accueil et d’Orientation, 38 rue de Turckheim à Colmar
  • Le fonctionnement des structures d’hébergement
  • Une permanence téléphonique du service d’aide aux victimes au 03 89 20 63 03 et au 06 07 70 50 17

Réouvre (à partir du samedi 28/11/2020)

  • La salle des ventes et le dépôt d’objets au 35 rue Ampère à Colmar
  • Le service d’enlèvements à domicile (renseignements et prises de rendez-vous au 03 89 20 28 37)

Le restaurant solidaire au 35 rue Ampère à Colmar, l’auberge et les gîtes de la Clausmatt à Ribeauvillé, le bistrot solidaire et la maison des solidarités rue Roesselmann à Colmar, restent fermés jusqu’à nouvel ordre.

La présidente, Renée Umbdenstock, le 27 novembre 2020

  • Travailler à l’association m’a fait apprendre beaucoup de choses que je ne connaissais pas. 

    Abdulaye
  • Dans notre société moderne, on ne peut plus travailler manuellement. A 48 ans, faire un stage quand on a travaillé manuellement  toute sa vie, c’est pas possible. Ici, je peux travailler.

    Daniel

73 rue du Prunier 68000 Colmar

Contact Service Tri

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation.
Voir les conditions générales d'utilisation.

Contactez-nous !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search